L'article

26
nove
2014

7 manières de ruiner votre carrière sur Facebook

Vous l’avez compris depuis longtemps maintenant, les recruteurs ne se contentent pas de regarder vos dossiers de candidatures, ils cherchent à en savoir plus sur vous et, dans leur quête, Internet s’avère être un allié redoutable.

Les traces que vous laissez sur la toile, y compris sur les réseaux sociaux, constituent autant d’indices pour un recruteur qui cherche à mieux vous cerner, mais peut également s’avérer néfaste pour votre carrière si vous n’êtes pas suffisamment attentifs.

Voici comment votre profil Facebook peut ruiner votre carrière en 7 points.

1. PUBLIER DES STATUTS NÉGATIFS PENDANT QUE VOUS ÊTES AU BUREAU

Que vous soyez amis ou non avec vos collègues et/ou votre boss, publier sur Facebook pendant vos heures de travail est une très mauvaise idée puisque le temps que vous passez sur le réseau de Mark Zuckerberg n’est pas un temps de travail bénéfique pour l’entreprise (sauf si vous êtes Community Manager ;)).

Si vous êtes amis avec eux sur Facebook, il est d’autant plus important d’évitez de vous plaindre de votre job ou de vos collègues, non seulement pour conserver votre emploi, mais également, par anticipation, si un jour vous deviez retrouver un emploi. Vos futurs employeurs pourraient avoir peur de subir le même sort en vous recrutant dans leur entreprise...

2. UTILISER LA MÊME ADRESSE MAIL POUR VOUS CONNECTER SUR FACEBOOK ET LES SITES D’EMPLOI

Lorsque vous postulez, votre candidature va généralement directement dans la boite mail du recruteur qui obtient également votre mail. Cette adresse va leur permettre d’avoir accès à vos publications sur Facebook, que vous le souhaitiez ou non, pour peu qu’ils utilisent certains logiciels destinés à centraliser vos données. Votre mail fera alors ressortir tout ce que vous avez publié sur des sites où vous utilisez cette adresse...

Une règle d’or à appliquer dès aujourd’hui : avoir deux adresses mail dont l’une sera exclusivement dédiée à votre recherche d’emploi (on évite jevaistoutdechirer@embauchezmoi.com, même si c’est original ;))

3. LIKER TOUTES LES PUBLICATIONS QUE VOUS VOYEZ

Même si vous avez envie de soutenir vos amis ou de leur montrer combien vous aimez cette vidéo qui fait le buzz, retenez-vous de liker toutes les publications que vous voyez. Vos collègues et votre patron pourraient penser que vous procrastinez...

4. NE PAS SÉCURISER VOS DONNÉES

Vous le savez, il est important de bien gérer vos paramètres de confidentialité pour ne laisser l’accès à vos publications qu’aux personnes de votre choix, que ce soit pour garder votre job ou pour en trouver un nouveau.

Malheureusement, grâce au graph search (disponible pour tous depuis un profil Facebook "US"), votre profil ne peut plus être intégralement caché. Vous pouvez cependant sélectionner manuellement, pour chaque type de publication, les accès que vous souhaitez accorder. Cela vous demandera un peu de temps, mais il s’agit d’une étape importante. Profitez également de ce petit ménage pour créer des listes dans lesquels vous intégrerez vos collègues, mais que cela ne vous empêche pas de rester prudent...

5.CHOISIR UNE PHOTO DE PROFIL HORRIBLE

Vous avez bien compris que cette photo de vous, ivre, à la fête de votre meilleur ami n’est pas la photo la plus appropriée à choisir pour votre profil. Pour autant, une photo moralement acceptable, mais de mauvaise qualité (floue, sombre, pixellisée,...) peut également réduire à néant vos chances de trouver un emploi.

Veillez donc à choisir une photo au format portrait, de bonne qualité. Vous n’êtes pas obligé de choisir une photo que vous ajouteriez sur votre profil LinkedIn, par exemple. Sans être trop formel(le), essayez de trouver un juste milieu qui inspirera confiance aux recruteurs.

6. POLÉMIQUER

Qu’importe votre avis sur l’avortement ou sur le mariage pour tous, gardez en mémoire que des recruteurs peuvent lire vos publications (si vous n’êtes pas suffisamment vigilant, ou si Facebook connait un bug...), et qu’ils peuvent avoir un point de vue totalement opposé au vôtre, ce qui peut être le moyen le plus direct de vous faire rayer de la liste de candidats potentiels pour un emploi ou pour une promotion.

7. CONCENTRER TOUS VOS EFFORTS UNIQUEMENT SUR FACEBOOK

Si votre vie entière est résumée sur votre profil ou si vos interactions sociales se limitent à Facebook, il serait temps de vous déconnecter du réseau de Zuckerberg.

Les réseaux sociaux sont un outil formidable pour se créer...des réseaux, quand on les multiplie en particulier ! Pensez donc à augmenter votre visibilité en créant et en gérant un profil LinkedIn ou un compte sur Twitter.

Soyez actif, commentez, publiez des articles qui démontreront votre expertise et que les recruteurs pourront aisément trouver lorsqu’ils chercheront à savoir si vous êtes la bonne personne à recruter.

Source : theundercoverrecruiter.com



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 157 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration