L'article

29
octo
2014

Cameroun-Journalistes inculpés par le tribunal militaire : Le CODE interdit tout séjour en Europe aux ministres de Paul Biya

Source : correspondance de Brice Nitcheu/ les photos du logo de l’article sont issues du Mur facebook, de Thierry Ngongang

Dans un ultime élan de désespoir, le vieux dictateur camerounais Paul Biya, l’un des hommes les plus riches du monde qui s’est enrichi en pillant son pays, vient, en instrumentalisant le tribunal militaire, d’inculper trois journalistes camerounais de la presse privée. Le tyran les accuse de « Non dénonciation des faits portant atteinte à la sureté de l’Etat ». En gros, Monsieur Biya exige des journalistes indépendants qu’ils deviennent des agents de renseignements pour assurer la survie de son régime agonisant.

Cette paranoïa sécuritaire est un signe précurseur qui nous rappelle le crépuscule de toutes les crapules, de Mobutu de l’Ex Zaire, en passant Ben Ali de la Tunisie, jusqu’à François Bozize de la République Centrafricaine, qui n’ont pas eu le temps de prendre leurs bagages.

Le CODE prévient Monsieur Biya qu’aucune intimidation à l’encontre des journalistes camerounais ne peut sauver son régime d’une fin tragique et très proche, à laquelle n’échappe aucun pouvoir prédateur. Face à cette dérive sécuritaire, le CODE

-  Apporte tout son soutien aux journalistes injustement inculpés Felix Cyriaque Ebole du Journal Mutations, Rodrigue Tongue de Le Messager, et Baba Wame, ainsi qu’à l’ensemble des journalistes de la presse privée qui travaillent sous la tyrannie de Paul Biya

-  Prend, en guise de mesure de rétorsion réciproque, la décision d’interdire de séjour en Europe tous les ministres du gouvernement de Paul Biya

-  Appelle toutes ses antennes en Europe, au Canada et aux USA, à se mobiliser pour exécuter cette décision

-  Demande au Commissaire Christophe Junior Zogo, Chef des Operations du CODE, et à Emmanuel Kemta, Charge de l’Organisation et de la Sécurité, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour le succès de cette décision

-  Appelle le peuple camerounais à la vigilance, et à nous rapporter tous les mouvements des ministres de Paul Biya vers l’Europe

Cette mesure s’applique aussi à la juge d’instruction Madame Ondoua, qui a inculpé les trois journalistes

Fait à Londres, le 28/10/14
Le Président du CODE
Brice Nitcheu



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 572 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration