L'article

27
octo
2014

Cameroun:les ravages d’un escroc nommé Tsala Essomba

Source : correspondance de la COMICODI

Yaoundé, le 21 Octobre 2014
Monsieur le Ministre d’Etat Ministre de la justice, garde des sceaux

Réf : 603/ENQ/COR/1014
Objet : Requête aux fins d’enquête sur le blocage des procédures lancées par DameTOLONGUI ROSE CLAIRE, contre son époux, escroc international appelé TSALA ESSOMBA, charlatan prédicateur

Monsieur le Ministre d’Etat,
Nous avons reçu la plainte dont copie est jointe en annexe, de dame Tolongui, épouse TSALA ESSOMBA.
La plainte de cette citoyenne est un cas d’école par ses multiples volets qui offrent une parfaite photographie des maux de la société camerounaise.
- Une jeune dame abusée

- Un escroc de dimension international qui a pignon sur rue, abuse les citoyennes, se livre à des faux et usage de faux.

- Des autorités municipales au plus haut niveau qui délivrent des actes frauduleux

- Des enfants et une femme abandonnés dans la nature

- Des procédures paralysées par la corruption devant les tribunaux.
Aussi, la commission vous saisi afin qu’une enquête soit diligentée par vos services pour comprendre les raisons du blocage des procédures en cours depuis date. Soyez assuré, Monsieur le Ministre, de l’expression de notre considération citoyenne./.

Le Président de la Commission SHANDA TONME Médiateur universel PJ : 1



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 8587 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration