L'article

8
janv
2015

Charlie Hebdo : la presse internationale condamne l’attentat en France

Ce jeudi, les unes de la presse quotidienne française rendent hommage à la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo attaqué mercredi 7 janvier. Les rédactions de l’Hexagone ont manifesté deuil et indignation face à cet acte qui a fait 12 morts dont le directeur de publication et dessinateur Charb.

Les journaux français se sont habillés de noir ce jeudi au lendemain de l’attentat qui a frappé le journal satirique Charlie Hebdo. La presse internationale s’est elle aussi dressée contre la « barbarie » perpétrée. A travers le monde, les messages de soutien et d’indignation ont afflué.

La presse du monde arabe craint la montée de l’islamophobie. La Ligue arabe et nombre de ses pays membres ainsi qu’Al-Azhar, principale autorité de l’islam sunnite, ont condamné avec force l’attentat. Al-Azhar a déploré une attaque « criminelle », soulignant que « l’islam dénonce toute violence », tandis que la Ligue arabe, également basée au Caire, a condamné « avec force cette attaque terroriste ».

« Tirer sur Charlie Hebdo c’est tirer sur la mosquée », dénonce Carlos Latuff qui participe au Middle East Monitor.

The National, journal des Emirats arabes unis, met en avant la photographie de l’évacuation des blessés, tout comme le journal egyptien Al Mesry Al Youm.

Le quotidien turque Hürriyet a lui choisi une photo des deux suspects.

Les médias francophones, quant à eux, ont relayés en grand nombre le slogan « Je suis Charlie ». En Allemagne, le Berliner Zeitung republie les plus belles unes de Charlie Hebdo, titrant « Vive la liberté ».

Le Temps rappelle quant à lui « le choc et l’effroi » vécu lors de l’attaque au siège du journal satirique. Le journal suisse utilise l’humour noir et illustre sa une d’un fond noir et de la formule « morts de rire ».

La sécurité a été renforcée ce mercredi autour du journal danois Jyllands-Posten qui avait créé la polémique en 2005 en publiant des caricatures de Mahomet, reproduites par Charlie Hebdo quelques mois plus tard. Kurt Westergaard, l’auteur de ces caricatures, qui avait échappé à une tentative d’assassinat en 2010, s’est dit choqué par l’attaque « effrayante et horrible ».

De Telegraph, journal néérlandais titre « attaque sanglante contre notre liberté ».

Source : Le Figaro



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 112 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration