31
janv
2015

Charlotte Dipanda sur Diaf-tv : On ne devient pas artiste, mais on naît artiste

Charlotte Dipanda sur Diaf-tv : On ne devient pas artiste, mais on naît artiste

La princesse Bakaka, l’indéboulonnable, gracieuse et inégalable Charlotte Dipanda était l’invitée d’Aline, sur le plateau de Rencontre Avec l’Artiste.

Charlotte Dipanda dans Rencontre Avec l’Artiste


Elle annonce les couleurs de son « caba » qu’elle arborera le 8 mars prochain à la Cigale. Elle nous révèle les motivations et raisons de la sortie de son troisième album, trois ans après le deuxième. Le même temps qui séparait déjà les deux premiers. Massa, titre de son troisième album qui sort le 5 février prochain, lui aura pris 4 fois plus de temps que le précédent. C’est donc tout dire quant à son contenu qui sera aussi renversant lorsqu’il ne fera pas pleurer les hommes, que Dubè l’Am. Vous êtes donc servis. Album à consommer sans modération.

Charlotte Dipanda et Aline dans Rencontre Avec l’artiste


Pour celle qui est indiscutablement l’une des valeureuses ambassadrices de la culture camerounaise,celle qui vit de la musique, respire la musique et ne saurait rien faire d’autre que la musique, on ne devient pas artiste, mais on en naît.
Plusieurs sujets sont abordés au cours de ces 45 minutes intenses et alléchants de l’’interview avec la Diva d’’Ebonè. Toujours selon elle, on est tout aussi responsable de la déchéance d’un artiste en achetant un CD au coin de la rue à 500 fcfa, que le sont les grands truands qui créent des circuits parallèles de distributions des CD des artistes qui se donnent la peine pour leur production.

L’intégralité de l’interview à suivre dans la vidéo ci-dessous.




Commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 481 visites
> Faire suivre l'info
{2}

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration