L'article

26
juin
2014

Congé maternité : la France est-elle exemplaire ?

Barack Obama a rendu hommage au congé maternité à la française, qu’il verrait bien importé aux Etats-Unis. Mais les Français sont ils vraiment exemplaires en la matière ?

"Il existe un seul pays développé dans le monde qui n’offre pas de congé maternité", a lancé Barack Obama lundi 23 juin lors du "Sommet pour les familles qui travaillent" à Washington. "C’est nous. Et ce n’est pas le genre de liste sur laquelle on souhaite figurer tout seul."

En effet, aux Etats-Unis, les femmes attendant un enfant peuvent prendre jusqu’à 12 semaines de congé mais non rémunérées, selon le Family and Medical Leave Act. Pour remédier à leur statut de vilain petit canard, Barack Obama a ordonné aux agences gouvernementales d’adopter des pratiques plus flexibles sur le lieu de travail. Il a ainsi appelé les élus à adopter la Loi d’équité pour les travailleuses enceintes, qui oblige les employeurs à offrir une certaine souplesse pour les femmes enceintes qui continuent à se rendre au travail jusqu’à très tard dans leur grossesse. D’autres pays savent le faire. Si la France le peut, nous le pouvons aussi", a-t-il observé. Un "Yes we can" inspiré par la France, c’est chose rare. C’est aussi l’occasion de faire un rapide tour d’horizon : sommes-nous vraiment exemplaires en la matière ?

En France, 16 semaines

En France, le congé maternité est indemnisé à 100%. Sa durée dépend du rang de l’enfant dans la famille, du nombre d’enfants à naître et de la nature de la grossesse (pathologique ou normale). Dans le cas des grossesses "normales", le code du Travail accorde un congé de maternité de 16 semaines aux femmes, soit 6 semaines de congé "prénatal" et 10 de congé "postnatal" (article L1225-17).

•Rang de l’enfant dans la famille

Si la femme a déjà à sa charge deux enfants au moins, 2 semaines sont ajoutées au congé prénatal, 8 au congé postnatal, pour un total de 26 semaines, d’après l’article L1225-19.

•Nombre d’enfants à naître

On prend aussi en compte l’effort demandé à la future mère puisque, selon l’article L1225-18, si la femme est enceinte de 2 enfants, son congé de maternité s’allonge : jusqu’à 36 semaines pour deux enfants, jusqu’à 46 pour trois enfants ou plus.

Au Royaume-Uni, le régime le plus généreux d’Europe ?

46 semaines pour 3 enfants en France ? Outre-Manche, les anglais semblent bien plus généreux : selon le site du gouvernement britannique, lorsqu’une femme est enceinte, elle peut prendre jusqu’à 52 semaines de congé, et pour un "seul" nouveau-né ! La femme peut cesser de travailler 11 semaines avant la date prévue de l’accouchement, contre 6 semaines en France dans la majorité des cas.

En revanche, le nombre d’enfants à naître n’est pas un facteur d’allongement du congé : un, ou deux, ou trois enfants dans le ventre, la durée du congé reste la même. Ainsi présenté, le système paraît meilleur. Mais en réalité, les 52 semaines sont divisées en deux : le congé de maternité "ordinaire" et celui "additionnel", chacun de 26 semaines. Comme leurs noms l’indiquent, il est plus courant qu’une femme demande un congé de maternité "ordinaire", soit de 26 semaines. Surtout lorsqu’on sait que seules les 6 premières semaines sont rémunérées à hauteur d’environ 90 % du salaire, les semaines suivantes étant plafonnées à environ 150 euros. Au total, seules 39 semaines sont rémunérées.

En Asie, même la Chine a allongé le congé

Parfois décriée pour entrave aux droits de l’Homme, la Chine semble en règle quant aux congés de maternité. Elle a même allongé sa durée en 2013, passant d’un peu moins de 13 semaines à 14. Selon le site officiel, la femme est autorisée à quitter son lieu de travail 15 jours avant l’accouchement. A chaque enfant "supplémentaire", 15 jours de plus lui sont donnés (15 jours pour des jumeaux, 30 pour des triplés...). Un autre délai de 15 jours, toujours, peut lui être attribué si la femme a souffert de complications pendant l’accouchement. Le tout pour une rémunération équivalente au salaire, une façon de chérir l’enfant unique ?

Des Américains qui ont le sens de la famille

Outre-Atlantique, selon une étude UNICEF de 2011, les pays d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale dans leur ensemble montrent une grande compréhension envers les futures mamans. Ainsi, même le pays le plus "avare" du continent, le Honduras, accorde 10 semaines de congé maternité payé (4 semaines avant, 6 semaines après). Le Honduras va plus loin : après l’accouchement, les patrons doivent accorder du temps aux femmes afin qu’elles puissent nourrir leur nouveau-né (deux fois par jour, pendant 30 minutes), et pas n’importe où ! Les patrons sont également dans l’obligation de réserver une salle où la mère peut allaiter ou bien faire garder son enfant. On est donc encore loin du compte aux Etats-Unis. Néanmoins Barack Obama tient à changer la situation. Evoquant ses filles Malia et Sasha, toutes deux adolescentes, Obama a dit souhaiter "qu’elles soient capables d’avoir une famille, d’avoir une carrière et d’aller aussi loin que leurs rêves les porteront. Et je veux une société qui défende cela."

Clara Wright (avec agences) - Le Nouvel Observateur



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 26 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration