L'article

8
octo
2015

De 35 à 150 euros, le prix des esclaves sexuelles de Daech

Les fillettes, "échangées comme des barils de pétrole", se négocient à 150 euros en moyenne, rapporte l’ONU.

Dans le monde du groupe Etat islamique, les enfants valent plus cher que les femmes. La liste des prix des esclaves sexuelles de Daech a été authentifiée par l’ONU et diffusée par Bloomberg en août dernier. Lors d’un voyage en Irak en avril dernier, Zainab Bangura, envoyée spéciale de l’ONU sur les questions des violences sexuelles en zone de conflit, avait découvert ce document.

Les filles sont échangées comme des barils de pétrole […] Parfois les combattants revendent les filles à leurs familles en échange de rançons de plusieurs milliers de dollars", a-t-elle déploré.

55 euros pour les femmes de 30 à 40 ans

La plupart des fillettes et des femmes sont des Yézidis ou des chrétiennes d’Orient. Les enfants de 1 à 9 ans valent 150 euros en moyenne. Filles comme garçons. Entre 10 et 20 ans, les esclaves féminines "coûtent" environ 110 euros. Les prix descendent avec l’âge : 70 euros pour les 20 à 30 ans et 35 euros pour les femmes entre 40 et 50 ans.

D’après Zainab Bangura, les chefs de l’Etat islamique ont la priorité sur les esclaves de leur choix. Ils les revendent ensuite aux combattants. "Une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents." En mars dernier, les Nations Unies ont publié un rapport sur "les violences sexuelles systématiques" commises par Daech contre la minorité yézidie.

Les victimes sont âgées de 8 à 35 ans.

J.P.

Source : L’Obs



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 89 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration