L'article

22
octo
2015

FRANCOIS HOLLANDE LE SOUTIEN INCONDITIONNEL DU DICTATEUR SASSOU NGUESSO

Ainsi donc le président français a parlé à propos de la situation politique au Congo Brazzaville " le président Sassou Nguesso peut consulter le peuple" ; " ça fait partie de son droit" dit -il . Ceux qui liront cet article et qui sont susceptibles de voter un jour dans l’hexagone ou ailleurs dans le monde ; devront se poser la question suivante : Quelle différence y a -t-il entre la Gauche et la Droite Française en matière de politique Africaine ? La réponse est évidente ; il n’existe pas de différence entre la Gauche au pouvoir et la DROITE française ; la Francafrique a encore de beaux jours devant elle.

Comment comprendre que la réponse du locataire actuel de l’Elysée soit fluctuante au gré des situations ? où est la cohérence du président normal dans son attitude à propos d’un dirigeant sanguinaire qui est revenu au pouvoir en 1997 dans une guerre civile avec le soutien implicite de la DROITE française de l’époque. le président actuel du CONGO Brazzaville cumule plus de 30 ans au pouvoir avec un bilan qui ne plaide pas pour lui ; la constitution congolaise a été changée plus de 10 fois depuis son arrivée au pouvoir dans les années 1970. Dans sa réponse sibylline ; le président Française feint d’ignorer que le pouvoir congolais ne peut organiser un tel référendum et le perdre.. le régime du président SASSOU a coupé depuis 72 heures la connexion internet et le signal de RFI ; de tout ceci le président Hollande s’en moque ... Qu’est ce qui justifie l’absence de compassion du président HOLLANDE pour les morts de POINTE NOIRE et de BRAZZAVILLE à ce point ? Une seule raison manifestement l’argent et les réseaux obscurs de la FRANCAFRIQUE.

LA JEUNESSE CONGOLAISE LA CLE DE LA REVOLUTION

La leçon de cette sortie du président français doit se trouver dans la jeunesse congolaise et Africaine. La jeunesse Africaine doit crier sa colère de toutes ses forces et ne compter que sur elle même pour se défaire des dictateurs sanguinaires. L’ASSASSIN du président SANKARA a été chassé en une semaine par le peuple ; il était selon les pseudo experts de la politique africaine un maillon important et un "médiateur " des conflits en Afrique ; nul n’est irremplaçable. le président Français François HOLLANDE aura été une grande déception pour la jeunesse Africaine ; un président inconstant et incohérent . Cette jeunesse ne regrettera sans doute par son bref passage de 5 ans à la tête de l’ETAT français mais hélas son successeur mènera la même politique celle de la perpétuation du soutien aux potentats de l’Afrique francophone ; ce constat froid est déprimant.



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 199 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration