L'article

31
octo
2014

France : un policier évoque le "bon feeling" pour expliquer son viol d’une femme placée en cellule de dégrisement

Source : LE SERVICE NEWS

PROCÈS - Un ancien policier, accusé d’avoir violé une femme placée en cellule de dégrisement au commissariat de Mantes-la-Jolie en 2012, a été condamné mercredi à 10 ans d’emprisonnement par la cour d’assises des Yvelines.

Quelques heures avant le verdict, l’avocat général avait demandé à la cour d’être "plus sévère que d’habitude" pour ce policier chevronné. "Ce jour-là, une occasion lui est passée sous la main, il l’a prise, un plaisir ne se refuse pas", avait-il lancé. La réquisition a donc été suivie par les juges, qui ont condamné ce policier de 40 ans à dix ans de prison pour un viol en cellule de dégrisement.

Les faits s’étaient déroulés dans la nuit du 16 mai 2012. Ce soir-là, une Espagnole de 44 ans, totalement ivre, est interpellée dans la cage d’escalier de son immeuble, alors qu’elle vocifère dans les couloirs. C’est son mari, désemparé, qui avait appelé les secours. Mais alors qu’elle est conduite, selon elle "en état de choc" dans une "cellule sordide, qui sent mauvais", elle voit arriver un policier. Ce dernier lui imposera une fellation, ainsi qu’un rapport sexuel.

"Un bon feeling"

Ce dernier a nié le viol pendant tout le procès. "Il y a eu un bon feeling, se défendait-il à la barre. Je me suis dit qu’il y avait une ouverture, qu’elle n’avait pas l’air farouche". "A aucun moment je n’ai ressenti des tremblements, de la colère, du refus", a ajouté l’ancien brigadier, en cours de révocation, qui a cependant reconnu que "c’était complètement idiot et immature de faire ça en cellule". Selon lui, la victime a porté ces accusations "pour que son mari reste avec elle".

"Nous sommes soulagés. C’est une peine relativement adaptée à la personnalité d’un homme qui a des enfants, encore un avenir", a déclaré Me Nathalie Langlois-Thieffry, avocate de la victime. Se sentant "trahie" par la France, cette dernière a déjà prévu de déménager aux Canaries avec son mari.



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 110 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration