L'article

20
août
2008

Incroyable Bolt

Déjà titré sur 100m, Usain Bolt est devenu champion olympique du 200m en effaçant le record du monde de Michael Johnson (19’’30). Auteur de sa meilleure course de l’année en demies, Ladji Doucouré disputera la finale du 110m haies jeudi. C’est fini en revanche pour Muriel Hurtis.

Bolt dans la légende

Carl Lewis tient son successeur. Dernier athlète à avoir réussi le doublé 100m-200m, en 1984 à Los Angeles, l’Américain aux 9 médailles d’or olympiques a dû apprécier la formidable performance d’Usain Bolt sur la piste pékinoise mercredi. Car le Jamaïcain a fait encore mieux que le maître. Déjà titré sur la distance reine avec un record du monde à la clé (9’’69), le nouveau roi du sprint a réussi le tour de force de récidiver sur le demi-tour de piste en battant le record du monde de Michael Johnson qui datait des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 (19’’30 contre 19’’32) ! De la pure folie ! Bolt, qui fêtera ses 22 ans jeudi, est déjà entré dans la légende de l’athlétisme. Le sprinteur des Antilles Néerlandaises Churandy Martina (19’’30) et l’Américain Shawn Crawford (19’’96) complètent le podium de cette finale historique où quatre coureurs ont terminé sous les 20’’ malgré un vent défavorable (0,9m/s).

Doucouré au rendez-vous

« Il faut que je monte en puissance ». A l’issue d’un quart de finale sans éclat mardi, Ladji Doucouré avait bien conscience du fossé qui le séparait encore de la finale olympique du 110m haies. Le Français s’est parfaitement rassuré en signant son meilleur chrono de la saison en demi-finales (13’’22). Malgré un départ médiocre et un premier passage de haie difficile, le hurdler d’Evry accélérait parfaitement pour finir juste derrière le grand favori au titre olympique Dayron Robles (13’’12) et l’Américain David Payne (13’’21). De bon augure pour la finale de jeudi donc où Doucouré tentera d’effacer sa grosse désillusion d’Athènes où l’argent lui tendait les bras avant sa chute sur la dernière haie. Invité surprise des demi-finales, Samuel Coco-Viloin a terminé 8e et dernier de sa demi-finale en 13’’65 mais le jeune athlète des Yvelines n’a pas à rougir à l’issue de ses premiers Jeux. Hurtis et Montebrun avec les honneurs

Après des débuts prometteurs malgré de gros doutes à son arrivée à Pékin, Muriel Hurtis passait un test en demi-finales du 200m. Mais après un bon virage, la protégée de Jacques Piasenta ne parvenait pas à tenir le rythme dans la dernière ligne droite et terminait à la 5e place (22’’71, 10e temps des demi-finales), loin d’Allyson Felix (22’’33) qui disputera le titre aux deux Jamaïcaines Veronica Campbell-Brown (22’’19) et Kerron Stewart (22’’29) jeudi. Manuel Montebrun, elle, n’a pas démérité non plus en finale du concours de lancer du marteau. Avec un jet à 72,54m, la Lavalloise a pris la 5e place, soit son meilleur résultat aux Jeux Olympiques puisqu’elle avait échoué en qualifications à Sydney comme à Athènes. « Je suis satisfaite de ma performance. Je suis arrivée ici avec la 9e performance des engagées et je termine 5e. C’est bien », se félicitait la Française auprès de notre envoyé spécial. La médaille d’or est revenue à la Biélorusse Aksana Miankova qui a signé un nouveau record olympique (76,34 m) au passage.

Source:sport24.com



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'AUTEUR
> Audience
  • 146 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration