L'article

18
déce
2014

Massacre au Pakistan : les pleurs des survivants traumatisés

Source : RFI

Le Pakistan a commencé un deuil national de trois jours après la mort de plus de 130 enfants dans une attaque des talibans contre une école à Peshawar, mardi. Hier, dans la ville traumatisée, les enterrements se succédaient, parmi lesquels celui de la directrice de l’école où a eu lieu le carnage.

Avec notre envoyée spéciale à Peshawar, Gaëlle Lussiaa-Berdou

Une dernière prière pour Tahira Qazi dans ce petit cimetière d’un vieux quartier de Peshawar. La directrice de l’école a été abattue en pleine classe devant ses élèves. Autour de sa tombe, la tristesse se lisait sur les visages des centaines de personnes qui sont venues lui rendre un dernier hommage.

Parmi elles, Tajdar, 18 ans, un lointain parent de la victime. Lui a survécu à l’attaque : « J’ai vu mes camarades mourir, j’ai peur, raconte-t-il. Leurs parents les ont envoyés à l’école pour apprendre et ils sont revenus dans des cercueils. »

A ses côtés, un petit garçon de 9 ans, Anees. Il était dans l’école lui aussi. Il a passé deux heures caché dans sa classe, avant d’être secouru par les militaires. « Mes parents ont eu tellement peur qu’ils avaient du mal à respirer, explique Anees. Ils se sont évanouis. Quand l’armée nous a libérés, ils se sont mis à réciter le Coran et à remercier Dieu. »

Alors que des hommes du quartier jettent sur la tombe les dernières pelletées de terre, Anees confie qu’il n’a pas pu dormir la nuit dernière. La peur, encore.



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 58 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration