L'article

13
juil
2015

Monnaie : Le Zimbabwe se débarrase de ses anciens billets

En un été, le Zimbabwe va se débarrasser de sa monnaie officielle, victime de l’hyper inflation. Le célèbre billet de 100.000 milliards de dollars zimbabwéens, qui ne vaut plus que 40 centimes de dollars américains, est déjà vendu comme souvenir aux touristes.

Fini la brouette de billets pour aller chercher son pain au Zimbabwe. Le pays africain, dont le taux de chômage est estimé à 80% de la population active par le FMI, s’est donné trois mois pour débarrasser son système monétaire des encombrants dollars zimbabwéens. Les citoyens sont en effet invités à « se rendre dans leur banque » avant le 30 septembre, « pour établir le solde de leurs comptes » a déclaré jeudi le gouverneur de la banque centrale, John Mangudya.

Ceux qui détiennent de 0 à 175.000.000.000.000.000 dollars zimbabwéens (avec 15 zéros !) auront en leur possession... cinq dollars américains. Soit un taux de change de 175 millions de milliards de dollars locaux pour cinq dollars américains. Au-delà, le rapport sera de 1 dollar américain pour 35 millions de millards de dollars zimbawéens. Pour les citoyens ayant préféré entasser des billets sous leur matelas, le taux de change est encore moins intéressant : un dollar américain pour 250 millions de millards de dollars zimbabwéens émis avant mars 2009.

Les séquelles de l’hyper-inflation de 2008

« Si l’argent manque, nous l’imprimerons » : Déclaration en 2008 du président du Zimbabwe Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1987

Dorénavant, seuls les dollars américains, les rands sud-africains et les pulas du Botwsana circuleront officiellement. Ces devises des pays voisins sont utilisées depuis 2009, paroxysme de la crise économique, alimentaire et politique que le pays a traversée durant toutes les années 2000. En 2008, le taux d’inflation a atteint 500 milliards de pour cent, d’après le FMI. La planche à billets tournait à plein. « Si l’argent manque pour nos projets, nous l’imprimerons », avait scandé le président du Zimbabwe Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1987. Pour acheter des produits alimentaires quotidiens, dont les prix augmentaient au moins deux fois par jour, il fallait se munir d’un sac pour entasser les liasses de billets.

« L’époque du dollar zimbabwéen est révolue... » peut-on lire sur le réseau social Twitter.

Le dernier et plus gros billet imprimé par la banque centrale du Zimbabwe est celui de 100.000 milliards de dollars zimbabwéens (créé en janvier 2009). Ses détenteurs, s’ils se présentent lundi au guichet d’une banque, se verront donner en échange 40 centimes de dollar américain. Au Zimbabwe, on vend déjà les coupures aux touristes en guise de souvenir. Sur le site d’enchères en ligne eBay, elles s’échangent autour de 30 dollars américains, ce qui assure au vendeur un taux de marge inédit de 99%.

Source : Le Figaro



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 102 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration