Sélectionner une page

La fiche de paie, également appelée bulletin de salaire, désigne un document qui déclare des informations importantes sur la rémunération du salarié. Suivant les réglementations officielles relatives au droit du travail, la délivrance de ce justificatif s’avère obligatoire pour tous les employeurs.

Le contenu d’une fiche de paie

A chaque versement de salaire, tous les salariés ont droit à un bulletin de salaire. Ce document rassemble prioritairement des informations sur l’entreprise (dénomination, statut, NIF, siège social, etc.) L’intitulé du poste ainsi que le salaire de base sont ensuite évoqués. Sans oublier sa catégorie professionnelle.

Un grand tableau est ensuite érigé pour les éléments de gains et de décomptes du salarié. À la première ligne, le salaire de base doit être affiché. Il faut ensuite citer les indemnités, les droits acquis ainsi que les majorations pour les heures supplémentaires. Le tableau présente aussi les retenues réglementaires : cotisations sociales & fiscales, participation au transport de personnel/ cantine/ aide social, décompte absence/ retard non justifié, etc. En bas du tableau, vous observez le salaire net à payer, la date du paiement et le mode de versement du solde.

L’employeur a pour obligation de conserver une copie des bulletins de salaire de chaque employé pour une durée de 5 ans, que ce soit en version papier ou numérique. Lors de la distribution de la paie, le document doit être proposé au salarié. Autrement, il devrait être accessible via un réseau en interne de l’enseigne. Ce qui permet de vérifier le montant reçu, mais aussi les avantages d’ordre financier avancés par l’entreprise.

La fiche de paie d’un auto entrepreneur

Adopter le titre d’auto entrepreneur annonce une décision de travailler en tant qu’indépendant. Vous aurez à assurer la gestion de vos activités ainsi que vos finances. Essayez de trouver des clients pour vos produits ou services. Ce qui signifie que vous serez votre propre employeur. Une fiche de paie auto entrepreneur s’avère ainsi inutile. Si vous désirez demander un crédit pour ouvrir les portes d’une PME, déclarez légalement votre activité professionnelle. Établissez des justificatifs pour toutes les dépenses courantes liées à votre profession. Par contre, une fiche de paie se révèle d’une grande importance si vous engagez des collaborateurs. Cependant, elle reste non obligatoire.

Dans le cas où vous proposez vos services pour une entreprise, vous pourrez bénéficier d’un bulletin de salaire. Vous aurez à demander à votre client un contrat de travail. Pour ce cas, la précision d’un salaire de base n’est pas obligatoire. Vous obtiendrez un document qui résume les honoraires ainsi que les indemnités liées à votre prestation temporaire.
En ce qui concerne un professionnel qui est à la fois salarié et auto entrepreneur, l’employeur doit être au courant de l’activité parallèle. L’employé doit respecter tous les stipulations d’un contrat de travail. Les missions spécifiques dans le cadre d’un projet personnel ne devraient en aucun cas perturber la concentration et la performance de l’auto entrepreneur.