Sélectionner une page

Si vous souhaitez transporter des personnes contre rémunération dans une voiture aux apparences luxueuses, la profession de chauffeur VTC est peut être faite pour vous ! Exercer le métier de chauffeur VTC sous le régime de micro-entreprise, offre l’opportunité d’en faire votre activité principale ou d’en faire une source de revenu complémentaire. Pour en savoir davantage sur cette profession et sur le salaire perçu par un chauffeur VTC auto-entrepreneur, continuez sans plus tarder à lire cet article !

Les missions d’un chauffeur VTC

Le chauffeur VTC est chargé de transporter des personnes d’un point A à un point B, dans des véhicules dits de tourisme de luxe. Contrairement à un chauffeur taxi, le chauffeur VTC est soumis à une réglementation précise. Un chauffeur VTC n’est donc en aucun cas un chauffeur taxi !

Les chauffeurs de VTC sont généralement salariés d’une entreprise, qui leur impose des horaires de travail et des courses. Toutefois, s’il le souhaite, le chauffeur VTC est libre d’exercer son activité sous un statut d’auto-entrepreneur.

Pour travailler en tant que chauffeur VTC, l’aspirant chauffeur VTC doit répondre à certaines conditions. Par exemple, la voiture utilisée pour exercer cette profession doit respecter des critères précis préétablis. En effet, le véhicule du chauffeur VTC doit être doté d’un moteur d’une puissance supérieur à 120 cheveux et comprendre 4 à 9 places. En prime, sa voiture doit mesurer plus de 4,5 mètres de longueur et doit avoir moins de 6 années d’ancienneté.

Les conditions pour devenir chauffeur VTC

Exercer le métier de chauffeur VTC exige obligatoirement de détenir une carte professionnelle.

Pour obtenir cette fameuse carte professionnelle, d’une part, il vous faudra avoir un permis B en cours de validité, et ce, depuis plus de 3 ans. Il vous faudra également fournir une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet, avoir un casier judiciaire vierge et bénéficier de qualité d’honorabilité.

Mais ce n’est pas tout, pour acquérir une carte professionnelle, il vous faudra soit avoir validé un examen, soit avoir une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes d’au moins 1 an. Sous condition que votre expérience en tant que chauffeur professionnel ait eu lieu au cours des 10 années précédant la demande de carte professionnelle.

Enfin, il vous faudra avoir suivi un enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1, datant de moins de 2 ans. En réunissant toutes ces conditions, vous pourrez espérer devenir chauffeur VTC !

Combien gagne un chauffeur VTC?

En tant que salarié, le chauffeur VTC peut percevoir un salaire situé entre 1’800 et 2’000 euros.

Le salaire d’un chauffeur VTC en auto-entrepreneur

Le salaire d’un chauffeur VTC auto-entrepreneur peut monter jusqu’à 3’000 euros, voire plus dans certains cas. Cependant, il ne faut pas oublier que l’achat ou la location du véhicule reste à la charge du chauffeur VTC auto-entrepreneur. En incluant évidemment la maintenance et la mise en conformité de la voiture.

Les débouchés

Plusieurs débouchés s’offrent aux chauffeurs VTC. Une fois sa carte professionnelle en poche, le chauffeur VTC peut exercer en tant que salarié ou alors se mettre à son compte. Il peut créer sa propre micro-entreprise, pour ainsi employer plusieurs chauffeurs.