Sélectionner une page

De nos jours, le métier d’électricien fait partie des professions de première nécessité. Si vous prévoyez de vous engager dans cette voie professionnelle, sachez qu’il est tout à fait possible de travailler en tant qu’électricien auto-entrepreneur. Dans cet article, vous trouverez de précieuses informations concernant le rôle de l’électricien auto-entrepreneur et son salaire.

Les missions d’un électricien

L’électricien installateur pose des lignes de câbles auxquelles il raccorde différents équipements électriques, afin d’alimenter en électricité des logements ou bâtiments.

Lorsqu’il est amené à travailler sur des chantiers de construction, l’électricien doit alors coordonner ses activités à celles des autres ouvriers du bâtiment. Ainsi, après avoir étudié les plans et les schémas pour poser des câbles électriques, il repère les futurs emplacements des tableaux électriques et des disjoncteurs. Une fois chaque emplacement déterminé, l’électricien passe à l’action en installant le réseau de câbles électriques. Ensuite, il procède à l’installation de divers équipements, tels que des interrupteurs, des prises de courant ou des appareils chauffants. Enfin, lorsque son travail touche à sa fin, il effectue une série de tests afin de vérifier que l’installation électrique est bien conforme aux plans et aux schémas de départ.

Selon la nature du chantier, l’électricien peut se charger du câblage téléphonique ou des liaisons informatiques, mais peut également installer des systèmes de climatisation. La profession d’électricien est assez polyvalente.

Les conditions pour devenir électricien

Pour exercer en tant qu’électricien, salarié ou indépendant, il vous faudra obtenir l’un de ces diplômes:

  • Un CAP Électricien ou un équivalent
  • Un BAC PRO Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés
  • Un BP Électricien
  • Un BTM Installateur en équipements électriques
  • Un TP Technicien d’équipement et d’exploitation en électricité
  • Un MC Technicien en énergies renouvelables option A énergie électrique
  • Un FCIL Technicien électricien installateur en éclairage performant

L’électricien auto-entrepreneur est tenu de souscrire à trois assurances professionnelles obligatoires, et ce, avant même de commencer à exercer.

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro): elle couvre d’éventuels dommages matériels, immatériels ou corporels causés à autrui dans l’exercice de votre activité
L’assurance biennale: elle garantit les interventions ponctuelles ou non directement liées au circuit électrique mis en place lors de la construction ou de l’aménagement du bâtiment. L’assurance (ou garantie) décennale: elle prend en charge les dommages liés à une malfaçon, un vice ou un défaut de construction mettant en péril la solidité de l’ouvrage. Elle concerne particulièrement les constructions récentes, les chantiers de rénovation et les aménagements de surfaces.

Combien gagne un électricien?

Le salaire d’un électricien débutant sa carrière s’élève en moyenne à 1’555 euros brut, en tant que salarié.

Le salaire d’un électricien en auto-entrepreneur

Le salaire d’un électricien auto-entrepreneur peut être compris entre 2’500 et 4’500 euros. Néanmoins, ces chiffres restent à titre indicatifs. En effet, les revenus générés par votre micro-entreprise dépendent des tarifs que vous appliquez et de la quantité de travail que vous aurez réalisé au cours du mois.

Les débouchés

Le métier d’électricien comporte de nombreux débouchés. En France, les offres d’emploi à pourvoir sur le marché ne manquent pas. En prime, si le régime salarial ne vous convient pas, vous pouvez très bien ouvrir votre propre micro-entreprise, pour exercer votre profession d’électricien.