Sélectionner une page

Le métier d’esthéticienne vise à prendre soin du corps et du visage. Au sein d’un institut ou à domicile, l’esthéticienne peut être salariée comme indépendante. Mais quel salaire mensuel peut-on espérer gagner en tant qu’esthéticienne auto-entrepreneuse ? C’est justement, la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article.

Les missions d’une esthéticienne

L’esthéticienne-cosméticienne a pour mission de promulguer des soins sur le visage et le corps de ses clients. L’objectif premier de l’esthéticienne est d’entretenir le corps et le visage, de manière à ce qu’ils conservent leur vitalité et leur beauté.

Entre autres, l’esthéticienne-cosméticienne peut effectuer des épilations, des massages, des soins du visage et du corps ou encore des maquillages. Elle tient aussi un rôle de conseillère auprès de sa clientèle, en orientant ses clients vers des soins et des produits adaptés à leur type de peau.

L’esthéticienne exerce généralement au sein d’instituts de beauté, toutefois elle peut aussi travailler à son compte en tant qu’auto-entrepreneuse. En travaillant à domicile sous un régime de micro-entreprise, l’esthéticienne se limitera généralement aux soins les plus simples à réaliser et les plus rentables. En prime, elle devra assumer des tâches administratives et comptables, tout en mettant en œuvre les moyens nécessaires pour faire connaître son activité.

Les conditions pour devenir esthéticienne

Différents diplômes permettent d’accéder à la profession d’esthéticienne, dont:

  • Le CAP esthétique-cosmétique-parfumerie: diplôme d’accès à la profession,
  • Le BP esthétique-cosmétique-parfumerie
  • Le Bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie,
  • Le BTS MECP esthétique-cosmétique-parfumerie
  • Le BM esthéticienne-cosméticienne

Combien gagne une esthéticienne?

Au début de sa carrière, une esthéticienne salariée gagne habituellement le S.M.I.C. En revanche, une esthéticienne titulaire d’un BTS ou expérimentée aura des revenus plus conséquents.

Le salaire d’une esthéticienne en auto-entrepreneur

Le salaire d’une esthéticienne auto-entrepreneuse est difficilement quantifiable. En effet, les revenus générés par l’activité d’esthéticienne auto-entrepreneuse dépendent de la nature et du nombre de prestations effectuées. Toutefois, une esthéticienne indépendante aura tendance à se dégager une meilleure marge sur ses prestations, qu’une esthéticienne travaillant en institut.

Les débouchés

Au cours de sa carrière, l’esthéticienne pourra se spécialiser dans d’autres domaines de la beauté et du bien-être à l’aide de formations courtes. Après quelques années à exercer, l’esthéticienne peut créer son propre institut ou devenir gérante d’un institut de bien-être. Sachez que dans ce cas précis, l’esthéticienne devra posséder obligatoirement un BP esthétique-cosmétique-parfumerie ou le BTS esthétique-cosmétique-parfumerie. En outre, elle peut également se lancer à son compte sous le régime de micro-entreprise, afin de travailler à domicile.